L'histoire des « memes. » - Le Pixel.com
Le Pixel.com

Memes, histoire et arrivée du premier meme à aujourd’hui

Histoire des memes

La première question que l’on doit se poser avant de continuer est la suivante : avant toute choses, que sont les « memes » ? Si l’on s’en tient à Wikipédia, un meme – en français mème – est un élément culturel reconnaissable – au choix, un concept, une habitude, une information, un phénomène, une attitude etc – répliqué et transmis par imitation du comportement d’un individu par d’autres individus. L’Oxford English Dictionary – dictionnaire de référence pour la langue anglaise – définit le meme comme « un élément d’une culture (prise ici au sens de civilisation) pouvant être considéré comme transmis par des moyens non génétiques, en particulier par l’imitation ».

Sur Internet, l’idée est – plus ou moins – la même avec quelques détails supplémentaires. Le meme y est viral, des fois immoral, possède de nombreux formats – vidéo, image, musique, réplique, etc – et provoque la plupart du temps un sourire. Le meme s’y est d’ailleurs tellement développé – depuis 2 ans environ – qu’il est désormais possible de parler de Culture Web des memes. Il faut savoir que si le meme a envahi depuis ces deux dernières années nos pages Facebook ou nos fils d’actualité Twitter – voire nos magasins sous forme dénaturée et vomitive – il était auparavant partie intégrante de la culture underground du pseudo Deep Web.

 

Naissance du meme.

Même s’il est quasi-impossible de mettre avec certitude une date sur la naissance du premier meme de l’histoire du Web, l’on peut se risquer à dire que le phénomène a débuté en 1998 grâce à une vidéo japonaise intitulée « Zero Wing ». Elle donnera naissance au phénomène que vous connaissez sans doute : All your base are belong to us, qui se diffusera lentement mais sûrement. Internet étant un accessoire encore dispensable au cours de ces années – où de surcroît les réseaux sociaux n’existaient pas – la propagation d’un meme ne s’effectuait pas à la même vitesse.

Histoire des memes

Les débuts du meme.

Que l’on se le dise, la naissance de memes s’est faite avant toute choses sur des forums. Le principe a ensuite été repris par divers plateformes – sous de nouvelles proportions – à commencer par la plus célèbre des imageboards : 4chan. C’est ici qu’il a commencé à prendre de sa superbe, et qu’il est devenu un outil de partage, de création. Le principe même d’imageboard a permis au même de devenir ce qu’il est aujourd’hui puisque chaque membre peut modifier l’image principale – dite template – et y apporter ses modifications, son style, ses envies. C’est de cette façon que sont nés certains memesTrollface, O rly, Fails, lolcats, The Rei, Cockmongler, Desu desu desu, longcat etc. – et « memes sociaux » connus comme les ragecomics, foreveralone, et bien d’autres.

Histoire des memes

Comment s’est-il démocratisé ?

4chan étant – à la base – une partie peu fréquentée du Web, la démocratisation du meme ne s’est que très peu faite par son intermédiaire. Sans compter les fameuses Rules of the Internet qui régulaient le flux d’arrivées à l’époque, histoire de limiter l’accès. Il faudra attendre que Reddit, Tumblr, et autres réseaux imitent et/ou contrefassent les memes originaux en y ajoutant leur grain de sel pour que la machine démarre. Selon les anciens de 4chan – ou Oldfags – le meme a été souillé à ce moment précis. Un petit schéma qu’il est possible de trouver sur Internet et qui montre bien que 4chan se revendique comme étant la source de toutes choses à ce niveau. Quoi qu’il en soit, le site ayant permis – était-ce seulement une bonne chose ? – aux memes d’envahir notre quotidien n’est autre que 9gag. En effet, ce dernier étant relié à Facebook – contrairement à 4chan et d’autres – il était aisé pour lui de toucher plus de monde grâce à la viralité du « like » de Facebook. Hué, blâmé et attaqué par 4chan, ce site a permis au commun des mortels de faire connaissance avec toute cette culture qui résidait depuis des années dans les limbes d’Internet.

Longcat is lonnnng

Un classement des memes les plus connus.

Pour le coup, je me base sur mon entourage, mais voici une liste non-exhaustive des memes les plus connus lors de ces dix dernières années. Le maître incontesté est bien entendu le LOLcats, qui connait un franc succès depuis 2005. Derrière, on trouvera Rick Astley – bio détaillée ici – reconnu pour le fameux « Rick Roll » issu de 4chan, repris par Youtube pour son poisson d’Avril en 2008. On peut ajouter à cette liste le fameux Numa Numa. Après, cela oscille entre différents memes : Jizz in my pants, My dick in a box, This is Sparta, It’s over9000, Shoop Da Whoop ou encore le Double Rainbow. Un peu moins connus mais présents sur la toile, vous trouverez Chocolate Rain, You are a Pirate. Pour un mélange de tout ça, cliquez ici. Ah et si vous ne connaissiez pas, je vous recommande grandement la série des ASDFMovie 1, 2, 3, 4, 5, 6. Ces six vidéos sont excellentes et décalées, et puis ce serait dommage de passer à coté.

Longcat is lonnnng

L’avenir du meme ?

Le meme est désormais connu par tous et par conséquent à la portée de tous. Son ouverture sur le monde fait qu’il peut – éventuellement – tomber entre de bonnes mains et se renouveler, même si jusqu’à aujourd’hui la tendance reste plutôt inversée. Malgré ces quelques échecs suintants, de bonnes surprises sont arrivées – entre autre de nouveaux bons memes – grâce à l’imagination débordante de quelque esprit créatif. Le meme a – de toute façon – émergé de la théorie du darwinisme universel : l’idée que lorsque toute information est copiée, variée, sélectionnée, alors l’évolution doit avoir lieu. La culture Web évolue parce que les gens sélectionnent – consciemment ou non – des memes, tout comme la biologie évolue par la sélection de gènes. Au final, nous sommes des machines à memes.

Je profite de cet article – qui profite pleinement des toutes dernières fonctionnalités instaurées récemment sur le site – pour remercier ma moitié qui m’aura bien encouragé concernant les travaux du site, ainsi que trois personnes qui se reconnaîtront sans nul doute pour leurs conseils et l’aide apportée lors de certaines modifications.

Écrire un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces commandes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>